Michaël Levinas


Vous êtes ici

Délégué de l’Académie des beaux-arts
Élu le 18 mars 2009 dans la section de composition musicale au fauteuil de Jean-Louis Florentz

Michaël Levinas est un compositeur et pianiste concertiste de renommée internationale. Ce double profil artistique a toujours déterminé son interprétation et sa carrière.

Les vocations du pianiste et du compositeur sont intimement liées. Invité par les plus grands festivals de musique contemporaine européens, Michaël Levinas a joué des œuvres de Stockhausen, Boulez, Messiaen, Ligeti, et a créé des pièces, notamment de Nunes et Murail. Ses œuvres sont jouées par les grands interprètes d'aujourd'hui, en France et à l'étranger. Il a été invité à enseigner la composition dans certaines des plus prestigieuses académies de composition, notamment les cours d'été de Darmstadt, le séminaire de Royaumont et l'école supérieure de musique de Barcelone. Sa discographie pianistique, qui s’étend de Bach à Boulez, a été jalonnée d'enregistrements très remarqués par la critique.

L’écoute du pianiste modelant le son de son instrument a aussi inspiré le compositeur explorateur acoustique. L'œuvre de Michaël Levinas ne cesse d’ausculter le domaine du timbre et de l'acoustique, notamment dans des pièces comme Appel, Ouverture pour une fête étrange, La Conférence des Oiseaux. Le compositeur interroge la question fondamentale de la relation texte-musique dans une œuvre comme Les Aragon (1998) ou dans ses récentes contributions à la scène : son opéra Go-gol (1996) d'après Le Manteau de Nicolas Gogol créé par le festival Musica de Strasbourg, l'Ircam et l'Opéra de Montpellier ou encore Les Nègres (2004), d’après la pièce de Jean Genet, dont le compositeur a établi le livret.

Son œuvre La Métamorphose, d’après Franz Kafka, (co-production de l’Opéra de Lille et de l’IRCAM sur une adaptation d'Emmanuel Moses et Michaël Levinas avec l'ensemble ICTUS, mise en scène de Stanislas Nordey) a été créée le 7 mars dernier à l’Opéra de Lille.

Un coffret de 11 CD intitulé Double Face consacré dans son intégralité à l’œuvre du compositeur est sorti au mois de février 2012 chez Universal Music. Cette nouvelle édition regroupe ses plus importants enregistrements comme interprète aussi bien que comme compositeur (intégrales du Clavier bien tempéré de Bach, des Sonates de Beethoven, des Études de Scriabine et Ligeti, en passant par ses interprétations plus récentes de Fauré et Schumann, jusqu’à ses compositions les plus significatives pour piano, voix et orchestre.)

Michaël Levinas est actuellement professeur au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

La transparence : ce qui transparaît ?


"Les sons peuvent-ils être transparents ? Y aurait-il des musiques que l’on pourrait qualifier de transparentes ? La question semble paradoxale, à moins qu’elle ne conduise à aborder d’emblée la question de la métaphore, de l’allégorie et de la transmutation dans les arts.
Est-il nécessaire de préciser que la transparence est un critère utilisé par les acousticiens pour définir une analyse objective d’un enregistrement stéréophonique ?

Lire la suite du discours de Michaël Levinas